L’étoile de l’Inde: le Sri Lanka!

Le Sri Lanka ne figurait pas sur ma ‘bucket list’’ de voyages à faire prochainement.

Sur celle de mon amie Véro oui. Quand elle m’a parlé de cette destination qu’elle convoitait depuis déjà quelques mois, je me suis mise à la recherche d’information et de photos de toutes sortes.

À mon retour, plusieurs de mes proches m’ont mentionné que mes photos étaient superbes et voulaient savoir avec quelle agence j’avais fait affaire. La nôtre!

Petite géo du Sri Lanka :

Le Sri Lanka (anciennement Ceylan) est un pays situé au sud de l’Inde, dans l’océan Indien. Son paysage est très varié, allant des villes bruyantes aux forêts tropicales, des plages d’un bleu azur aux des plaines arides et aux montagnes verdoyantes. Il y a bon nombre de ruines bouddhistes avec des citadelles du Ve siècle ou encore des grottes sous terrains d’il y a 2 000 ans !

 L’altitude et les moussons font varier le climat. Malgré tout, le temps de la mousson ne nous a pas apporté de grandes pluies abondantes, mais sachez qu’il est possible de se faire surprendre à tout moment. Plusieurs touristes que nous avons rencontrés nous ont mentionné avoir eu quelques jours de pluie. C’est donc dire que nous avons eu de la chance !  La chaleur peut être accablante de jour (de 30 à 40C) sur les côtes et aux plages de l’est et du sud, alors que la partie montagneuse du centre est plus tempérée. Nous avons même dû demander une chaufferette pour la nuit, puisqu’il ne faisait que 15C et que c’était très humide.  La mer peut offrir des courants très forts et dangereux. Soyez prudents et respectez les drapeaux signalant le courant.

srilanka

Comment voyager au Sri Lanka :

Voyager seul (e), à deux ou entre amis en sac à dos, peut s’avérer la meilleure façon de découvrir une culture et aller dans des petits coins de paradis insoupçonnés. Vous pourrez d’ailleurs lire mon blog sur les voyages pack sac et sur les 15 incontournables à apporter lors d’un voyage du genre.

Aussi, plusieurs m’ont demandé quel était mon itinéraire et si je recommandais le Sri Lanka, ou encore le Sri Lanka combiné aux Maldives, ce que nous avons fait. Oui! Évidemment que je le suggère. Mais voici quelques trucs à savoir et activités à faire si vous pensez visiter ce pays et l’archipel maldivien.

D’abord, le Sri Lanka se compare beaucoup à l’Inde, mais demeure toutefois plus sécuritaire et les gens y sont très sympathiques. Nous avons croisé quelques filles seules, mais je ne le recommanderais pas pour deux raisons : elles nous ont mentionnées s’être fait beaucoup achalées (abordé de façon peu agréable, elles étaient incitées à changer de restaurants, d’hôtel ou d’activités selon que les gens croisés avaient d’autres connaissances soi-disant plus honnêtes, elles se sont souvent fait regardé négativement et se seraient senti plus en sécurité à deux) et parce qu’à deux, le coût des hôtels fait vraiment une différence pendant le voyage.

Vous aurez de la facilité à entrer en contact avec le peuple srilankais; ils sont accueillants et honnêtes, la plupart du temps, mais ils sont plutôt réservés et introvertis.

Langue et religions :

Le cinghalais est parlé par les trois quarts de la population et il est la langue officielle.  Le tamoul est la seconde langue la plus courante. Sachez que les gens se débrouillent avec l’anglais. Pour la majorité, on comprend relativement bien ce qu’ils disent, mais parfois, il est plus ardu de communiquer. Les signes, une carte ou un livre de style routard aident beaucoup !

Plusieurs religions se côtoient très bien au Sri Lanka. Les quatre principales sont musulmane, chrétienne-catholique, hindouiste et bouddhiste (quoique mitigé quant à la définition de religion).

37407104_10160562820140075_5548373490391842816_n

Petit truc : si vous voyagez à deux

Femme-femme ou homme-homme : mentionner que vous êtes amis. Puisque les Srilankais sont très traditionnels, ils acceptent peu ce qui ‘’sort’’ de leur cadre de référence et donc, je ne peux vous garantir qu’ils respectent les libres choix en matière de couples homosexuels. Vaut mieux éviter les discutions complexes et dire qu’on est marié ou en voie de le devenir, si on est en couple hétérosexuel.

Vêtements à privilégier :

Apportez des vêtements légers, qui froissent peu et éviter les vêtements de jeans : il fait tellement chaud et humide que vous ne les porterez surement pas. Privilégiez surtout les vêtements couvrant les genoux et les épaules puisque cela est coutume pour les femmes dans le pays.  Les shorts et camisoles sont tolérés dans les endroits plus touristiques, mais autrement, vous vous ferez remarquer, et ce, négativement. Un grand classique en Asie : le paréo. Il peut autant servir de foulard que de cache-épaules dans les temples, il peut se porter comme jupe courte ou longue, il est pratique sur les plages et en excursion.

Pensez avoir des bouchons parce qu’à certains endroits, le bruit est dérangeant, même la nuit. VOYEZ ÉGALEMENT MON BLOG SUR LES 15 INCONTOURNABLES EN VOYAGE !!!

Autres impératif:  sandales et souliers de randonnée, imperméable, veste chaude et bas de laine, si vous visitez le centre.

Dépenses au Sri Lanka :

Le Sri Lanka est un endroit assez abordable. Il en coûte entre 1 200 – 2100$ pour le vol aller-retour (partie la plus onéreuse).  Dépendamment de ce que vous voulez comme type d’hôtels et selon vos critères, vous trouverez facilement des ‘’guest houses’’ entre 8-20$ et des hôtels plus propres entre 30-60$. Comme partout sur la planète, il est aussi possible de louer une chambre dans des hôtels de luxe, dont le prix dépasse les 100$ la nuit.

Il nous en a coûté en moyenne 50$ par jour : repas et hébergement inclus.

À l’exception des articles dont le prix est affiché, de la nourriture, des boissons et de l’eau, vous pouvez tenter de négocier. Je vous avoue que nous avions souvent le prix juste, annoncé de façon assez honnête sinon, expliqué par les chauffeurs.  Il est difficile d’établir le prix exact d’un transport en tuk-tuk. Il demeure le moyen le plus efficace et le moins dispendieux de se déplacer. Une course de 20 minutes pouvait nous coûter 180 roupies, tandis qu’un déplacement plus long avec guide compris nous a coûté 2 500 roupies pour la demi-journée. Voyez le prix demandé, tentez de négocier et demander à avoir le meilleur prix. Souvent les chauffeurs avoisinants vous donneront le même prix, si vous comparez auprès d’eux.

Idéalement, ayez la monnaie juste, car les locaux détestent les grosses coupures.  Il vaut mieux faire du change lorsque vous payez vos nuitées ou dans de plus grand restaurant.  

Le pourboire est souvent inclus sur la facture dans les restaurants. À vous de voir si vous désirez en laisser plus, selon le service. Nous avons appris en lisant le livre Lonely Planet que le tips va souvent au propriétaire du restaurant. Il totalise 10% de la facture. Il faut aussi penser tipper les chauffeurs de taxi, mais pas bus, ni tuk-tuk. On peut laisser du pourboire aux gens qui dispensent des activités, cours (surf par exemple) ou tours guidés (10% aussi). Ils vous feront sentir qu’ils s’attendent à du pourboire en vous demandant si vous êtes satisfaits du service. C’est un fort indice que je vous donne là! Cependant, mis à part une déception sentie, ils ne vous en tiendront pas rigueur si vous n’en offrez pas, surtout si vous faites mention du mauvais service ou de votre insatisfaction. Soyez honnête! Ne jouez pas cette carte si ce n’est pas le cas!

Enfin, il y a des taxes qui sont appliquées dans les hôtels et guest houses seulement. Cela fait 11 à 25% à ajouter sur la facture, mais elles sont citées sur les sites de recherches d’hôtels tels que booking.

*Vous trouverez des guichets dans toutes les grandes villes. Simplement vous référer à votre carte de guichet pour vous assurer que vous pouvez retirer à cet endroit.

Nourriture, eau, jus et végétarien :

Il faut absolument goûter au  »rice and curry ». Il y en a au poulet, bœuf et poisson. Ils sont tous très bons, mais j’ai eu une préférence marquée pour celui au poisson. Également, les poissons cuit sur le gril ou BBQ sont délicieux. Les jus de fruits et les  »lassy’‘ sont des boissons savoureuses et rafraîchissantes (Mangue!!! Avocat!!). Il faut aussi manger une king coconut et des ‘’ramboutans’’, fruit exotique typique d’Asie (pour les amateurs de lichi). Si vous avez à manger sur le pouce, les petits pains samossa sont très bons et parfaitement épicés. Il y en a aux œufs et d’autres végés.

Vous trouverez facilement plusieurs plats végétariens.

Pour l’eau, il faudra faire avec celle en bouteille (ouain plastique…) Il y en a partout : restaurant, dépanneur et kiosque de coin de rue. Vous débourserez environ .80 cents à 1$ la bouteille.

Électricité, WiFi et toilettes :

À une ère comme la nôtre, impossible de délaisser son cellulaire !! Mettez le vôtre en mode ‘’avion’’ et retirez les données cellulaires pour vous assurer de ne pas vous faire prendre avec une facture faramineuse ! Le WiFi se trouve partout et l’électricité fonctionne bien dans tous les ‘’guest houses’’ et hôtels. Pour les chambres en dortoirs, nous n’avons pas visité donc, difficile de vous informer. Dans plusieurs endroits, nous avions aussi la possibilité de prendre une chambre avec climatisation.

On m’a questionné concernant les toilettes. Il y a autant de toilettes avec sièges et bidets, que de toilettes turques. Traînez sur vous du papier en tout temps, juste au cas ! Le purel aussi est un item à avoir sur soi. Normalement, les lieux vous paierez ; restaurants et hôtels vous offriront des toilettes propres. Dans les lieux de visites, vous aurez majoritairement des toilettes turques. Voilà !

Se déplacer dans le pays :

Pour les trajets plus longs; allant de 2 à 5h, nous avons opté pour les bus; beaucoup plus bondé, bruyant et dont la conduite est à la limite de la folie! Cela vous en coûtera entre .60 cents et 3$.  La musique sri lankaise y joue sur un écran avec à l’occasion, la présentation d’un spectacle d’artiste.  Les gens s’entassent et pour avoir une place assise, il faut arriver une heure d’avance. Il faut restreindre sa bulle personnelle et faire confiance aux chauffeurs qui connaissent très bien les villes et villages… et virages… Les capelets anti-nauséeux sont parfois de mise!

Un autre incontournable au Sri Lanka est le train. Entre Kandy et Ella, il vous faut absolument faire au moins une partie en train. Nous avions choisi de couper le trajet en deux, puisqu’il représentait un total de 7 heures et parce que nous désirions faire la randonnée des  »Hortons Planes », à Nuwara Eliya.

Il existe des billets de première, deuxième et troisième classe, à différents prix. Évidemment, les tickets de première classe sont plus chers, mais vous garantissent une place assise.  Pour ces billets, vous devez réserver vos places longtemps d’avance sur le web. Si, le jour même, vous achetez un ticket de deuxième classe sur place, il vaut mieux arriver d’avance. Aucun siège n’est réservé.  Le prix de ces billets varie entre .60 cents et 1,50$.  Finalement, je ne vous conseille pas la troisième classe qui, supposément, est bondée et peu agréable.

*CONSERVEZ TOUS VOS BILLETS ACHETÉS ET FACTURES EN PREUVE, CAR ON DEMANDE SOUVENT DE REVOIR LA PREUVE D’ACHAT !!!  Bus, train, sites touristiques…

Combiner avec les Maldives :

Pour les Maldives, nous avons acheté nos billets d’avion à l’avance, avant notre départ. Nous avons payé 350$ pour un vol aller-retour en partance de Colombo, la capitale du Sri Lanka. Nous avons choisi ensuite notre hôtel et le transport en bateau de l’Île de Male (capitale des Maldives) vers l’île choisie. Le transport en bateau demeure assez coûteux. Nous avions opté pour la petite île de Maafushi, une île très touristique qui demeure habitée par des locaux. Sachez que la religion musulmane y est la seule religion pratiquée. Donc, peu importe où vous irez aux Maldives, vous devrez couvrir vos épaules et vos genoux, vous pourrez vous baigner qu’aux  »bikini beach’‘ et la charia (peine de mort et punitions) y est encore la norme en matière de code d’éthique privé et public. ***

***La charia codifie à la fois les aspects publics et privés de la vie d’un musulman, ainsi que les interactions sociétales. Les musulmans considèrent cet ensemble de normes comme l’émanation de la volonté de Dieu (Shar). Le niveau, l’intensité et l’étendue du pouvoir normatif de la charia varient considérablement sur les plans historiques et géographiques. Dans le monde, certaines de ces normes sont considérées incompatibles avec les droits humains notamment en ce qui concerne la liberté d’expression, la liberté de croyance, la liberté sexuelle et la liberté des femmes. (source : Wikipedia).

Il est possible de se procurer des articles touristiques autant au Sri Lanka qu’aux Maldives.  Nous avons fait également deux activités : visite d’une île-hôtel (100$ US la journée chaque) et snorkeling comprenant l’équipement, le transport, les photos, le dîner et la visite d’une mini-île de type sandbanks.  J’ai aussi fait deux plongées sous-marines pour 60$ US. Là encore, magasinez vos écoles de plongées et allez-y selon vos intérêts et votre feeling du moment.

38392155_10160618906975075_2379198941800431616_n

Je vais terminer ce blog en vous citant les lieux que nous avons visités au Sri Lanka, ainsi que les attraits touristiques qui valent, selon moi, la peine d’être visités. Je vous propose l’itinéraire que nous avons suivi et si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas à entrer en contact avec moi via ce blog, via ma page Patricia Huard ou par courriel (gripat_2@hotmail.com).

*Negombo, 1 nuit à notre arrivée

Il n’y a pas grand-chose à faire et à voir autour de cette grande ville. Nous en avons plutôt profité pour arriver tranquillement, se familiariser avec la culture et pour prendre le rythme du décalage horaire. Nous avons également terminé notre périple par cette ville pour faire provision des derniers souvenirs. Je vous conseille de choisir un hôtel avec piscine et transport vers (ou au retour de) l’aéroport pour faciliter votre séjour.

Je vous recommande l’hôtel Pledge 3 :  120$ canadien la nuit. Sinon, prenez un hôtel un peu en retrait du centre de la ville.

Le restaurent King Coco Beach est vraiment chouette et offre de délicieux ‘’rice and curry’’.

Comme premier transport, nous avons choisi de prendre un ‘’taxi’’ : camionnette privée avec chauffeur. Environ 40$ US chaque.

*Anuradhapura, 2 nuits

Autrefois capitale du Sri Lanka, cette magnifique ville a un charme ancestral et dispose de nombreuses ruines remontant à plus de 2 000 ans.  Nous avons adoré notre séjour dans une grande ‘’guest houses’’ mené par Sarat qui vous organise tours et transports. La vue sur le lac est relaxante.  Il faut absolument passer par la « cité royale » qui comporte des dizaines de temples, palais et sanctuaires d’un blanc immaculés. Certaines sont brunes. Vous en aurez peut-être assez de voir des ruines qui finissent par devenir du pareil ou même, mais la visite d’une demi-journée vaut vraiment le coup! Le temple de « Mihintale » et la forêt d’arbres géants valent aussi le détour!

Je n’ai été capable de prononcer son nom qu’à la dernière journée… Les locaux trouvaient cela bien drôle et ne se gênaient pas pour nous répéter sa sonorité. Les enfants nous saluaient avec joie et les gens nous demandaient parfois des photos avec eux.

Le guest house de Sarat se nomme Heritage lake view : 40$ la nuit.

 Le trajet se fait très bien en bus local, puis en tuk-tuk pour arriver à votre hôtel. Il vous en coûtera une bouchée de pain !

*Tricomale, 3 nuits

Charmante ville sur le bord de la plage avec des habitants un peu plus habitués au tourisme. Cependant, la vie y est plus chère. Vous payerez davantage pour un hôtel, pour un souper et pour les activités aquatiques. Ne manquez pas la chance d’aller à « Pigeon Island » !! La plongée tuba et sous-marine y est magnifique et plusieurs espèces y vivent : requins pointes noires, requins-récifs, tortues, raies, multitudes de poissons…. Il est facile de s’y rendre en bateau.  Plusieurs compagnies vendent leurs services sur la plage, alors comparer les prix ! J’ai aussi fait deux plongées sous-marines supplémentaires et j’ai eu l’incroyable chance de nager avec un bébé requin-baleine !!!

Vous avez plusieurs guest houses ou hôtels près de la plage, mais rien de direct avec vue. Il y en a des plus près des restaurants (secteur Uppuvelli) et d’autres plus éloignés, à 10 minutes à pieds. C’est ce que nous avons choisi. Le Mintra Inn Hotel était bien, sans plus. Les lits étaient peu confortables, mais tout était très propre, avec climatisation et la gentillesse de la famille était plus qu’exceptionnelle !

Il faut absolument aller manger au King fish restaurent, au restaurent indien tout près et faire un arrêt au restaurent très touristiquement prisé du Fernando’s bar, sur la plage. Si vous y retrouvez mes shorts et ma camisole oubliés à Pigeon Islande, faites-moi signe !

Encore ici, nous avons opté pour le bus local.

trincomale

*Sigiriya, 2 nuits

Sigiriya a été un de nos endroits coup de cœur ! Nous avons non seulement adoré le charme et l’ambiance de cette ville, nous avons profité de magnifiques randonnées et visites. Sigiriya est un site archéologique majeur du Sri Lanka, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Il faut donc aller visiter la forteresse-palais au sommet d’un monolithe, le rocher du lion et faire un safari en jeep.

La forteresse du palais du roi Kassyapa abrite une histoire très intéressante datant de la fin du Ve siècle et cette forteresse a servi de décor à une des scènes d’Indiana Jones.  

Je vous suggère fortement de voir le « Golden Temple », le temple sous-terrain de « Dambulla » qui est sublime et impressionnant, vieux de 2 000 ans, ainsi qu’une visite guidée d’épices (qui est davantage axé sur les plantes médicinales et dures env 30 min).  (10$ US pour le temple et sur achats pour la visite des épices)

40561790_318565695373164_8215551153325211648_n

Le « rocher du lion » est un aspect touristique majeur de la région. Je vous propose d’aller visiter le rocher d’en face, nommé « Piturangala ». Il est beaucoup plus accessible et tout aussi beau au lever du soleil. (500 roupies = 5$, versus 30$ US).

lion rock

Finalement, nous avons fait un safari ! Les responsables des réserves animalières téléphonent chaque jour aux hôteliers et offrent ainsi une expérience positive aux touristes, en leur assurant de croiser des animaux. Je vous recommanderais bien la réserve de « Kaudulla », mais dépend de la température de la journée et des animaux sur place, les responsables de votre hôtel sauront vous conseiller mieux que moi. Les réserves demeurent une belle façon de croiser des centaines d’éléphants dans leur environnement naturel. Les animaux y sont libres et laissés à leur propre survie.  Les chauffeurs de jeep respectent la distance tolérée par les bêtes. Ils connaissent les signaux que les espèces leur envoient.  (comptez 8 000 roupies pour le safari en jeep et il faut penser laisser du tips au chauffeur).

40683826_264891774141959_8251673949998415872_n

Nous avions envie de visiter un orphelinat d’éléphants et nous avons choisi de laisser tomber cette idée, suite à la lecture du fait que les éléphanteaux étaient attachés la nuit et mal traités par les gardiens qui s’en occupent. Il peut sembler attirant et intéressant de donner le bain et nourrir les éléphanteaux, mais de grâce, encourager les lieux éthiques et respectueux des animaux. Lisez et soyez vigilants de ce genre de traitements.

Dans le même ordre d’idée, je ne peux pas croire que des gens font encore des tours d’éléphants !!! Il y en a eu quelques-uns dont nous avons été témoins, lors de notre passage à Sigiriya.  Les chaînes étaient visibles et on voyait clairement que le responsable de l’animal ne le traitait pas avec empathie.  Je peux comprendre que l’on veuille faire vivre une belle expérience à ses enfants. N’est-il pas plus belle expérience que de voir des animaux dans leur environnement naturel et de transmettre la valeur du respect de l’animal au profit d’activité touristique peu spontanée ?! C’est mon opinion personnelle, j’en conviens.

L’hôtel (presque de luxe) que nous avons sélectionné était magnifique et comptait une piscine avec vue sur le rocher du lion, un jeu d’échecs géants, un bar à alcool où on y servait aussi du café et un buffet. Nos photos sont absolument magnifiques !

Hotel Sigiriya 40$ la nuit. Nous avions eu une offre intéressante de dernière minute sur booking.com

Le Shenadi restaurent est très bon et recommandé par tripadviser.

*Kandy, 1 nuit

Une après-midi, une nuit et une matinée nous ont suffi dans cette ville que nous avons trouvé toutes deux bruyante, polluée et peu intéressante. Nous avions prévu faire quelques activités à Kandy uniquement : le jardin botanique, le tour du lac, voir le point de vue en haut de la montagne, aller à un spectacle de danse et le fameux « temple bouddhiste de la Dent », considéré comme le symbole religieux le plus important du Sri Lanka. 

Lorsque nous sommes descendues du bus, nous nous sommes fait envahir de chauffeur de tuk-tuk et nous avons fait confiance à un chauffeur qui se disait être guide. Il parlait assez bien français. Bref, le fait de se sentir arnaqué par quelqu’un qui vous offre un tour de quelques attractions touristiques du coin, devoir négocier le montant à la baisse par insatisfaction et ne pas avoir vu la moitié de ce qui nous intéressait, à joué négativement sur les impressions que nous avons eues de cette ville.

Nous nous sentions davantage comme des guichets de banque, plutôt que comme des touristes bienvenus.

Ceci dit, si vous demeurez à Kandy uniquement et que vous vous en tenez à ce que vous vouliez faire, je pense que vous apprécierez cet endroit.  J’avoue avoir été déçue de la visite du « Temple of the Tooth » (à ne pas faire le week-end parce que beaucoup trop bondé des locaux qui viennent prier et célébrer à leur congé) pour le prix de 15$ canadien… très cher par rapport aux autres temples visités lors de notre voyage.

Kandy

Nous avons logé dans un guest house qui se compare certainement à tous les guest houses.  Choisissez un endroit en retrait du centre-ville, au haut de la montagne, ce sera plus calme. 30$ la nuit en moyenne.

Le voyagement en train se fait très bien de Kandy à Ella ou Nuwara Eliya. Nous avons opté pour cette 2e option. (2h environ).

 

*Nuwara Eliya, 1 nuit

Très bel endroit de style campagne en plein cœur des vallées, plantations de thé et chute d’eau. Beaucoup plus frais et les habitants y sont chaleureux et simples.

De notre cabane de bois, nous avons marché 2h dans des plantations, nous sommes allés à la cascade « Lover’s Leap ». Et nous avons pu réserver le transport vers les Hortons planes pour le lendemain. La plupart des ‘’guest houses’’ offrent ce genre de  »package » : transport et déjeuner pour emporter. De la montagne, nous étions à 2,1 km du lac Gregory, à 7 km du Jardin botanique d’Hakgala et à proximité de sites tels que le parc national de « Galway’s Land » et 90 km des « Hortons Planes ».

Ne vous surprenez pas si le coût d’entrée au Hortons est de 400 roupies pour le chauffeur et que vous payez en plus pour la voiture. Votre billet sera d’environ 20$ US !! La randonnée vaut vraiment la peine d’être faite très tôt le matin. Les paysages sont magnifiques ! Il en prend environ 3h pour faire le tour complet. La randonnée est relativement facile et pour tous les niveaux de marcheurs.

Je vous recommande fortement le Paul’s Wood House. Les hôtes sont gentils et nous avons fait des blagues avec eux, à savoir qui était ‘’Paul’’ ! La dame se lève aux petites heures pour faire vos sandwichs pour la randonnée.

Le transport nous a raccompagné à la prochaine station de train afin de nous rendre à Ella. (5h environ).

*Ella, 3 nuits

Ella est une étape incontournable pourles amateurs de belles balades et elle ne ressemble pas aux autres villes que nous avons visitées jusqu’ici, au Sri Lanka. Ella fût tout aussi jolie, agréable et intéressante, quoique beaucoup plus touristique. Oui… vous y croiserez plus de touristes que de Sri lankais !

C’est là un bon moyen de mangé un peu moins typique, si vous sentez que vous avez besoin de retrouver vos racines occidentales ou européennes ! Suivez un cours de cuisine. Personnellement, nous somme allez avec la classe de Matey Hut et nous avons adoré.

Faites également la randonnée de « Little Adam’s Peak » et combiner avec une vue sur le « Nine Arches Bridge » : splendide ! Une belle balade assez facile à travers les plantations de thé avant d’arriver au bout de quelques escaliers à un superbe panorama sur la vallée. Compter 2h30 aller / retour pour la rando et une autre heure pour aller voir les trains passer sur le pont.

Il y a une multitude de belles petites randonnées à faire dans le coin ; chute d’eau, vallées et points plus montagneux… Ella Rock et Ravana Falls en sont deux.

Il y a aussi la possibilité de faire d’autres villes à proximité tel que des visites d’orphelinats d’éléphants.

Ella est aussi la ville des massages et soins ayurvédiques. Vous trouverez des centres de massages un peu partout dans la ville contrairement au reste du pays. Comptez 1 800 à 2 000 roupies pour un massage d’une heure. Disons que l’expérience est plutôt… comment dire… spéciale ! 

Je vous suggère le guest house Ella Nature Rock ; un peu difficile à trouver pour les tuk-tuk, mais la vue est parfaite au haut de la montagne et la responsable concocte les meilleurs déjeuners !!

Pour manger typique ou non, et avoir beaucoup de choix, je vous propose le Dream Café.  Il y a aussi le Chill café qui semblent bien, mais toujours rempli à craquer de touristes.

*Mirissa, 2 nuits

Cette ville côtière ne figure pas parmi les incontournables des livres de voyageurs, mais elle vaut vraiment le détour.  Mon amie a regretté ne pas avoir choisi un hôtel avec piscine. Nous sommes partis en juillet. Les plages du sud sont agitées et le courant est fort. Cela ne me dérange pas tant, alors à vous de voir vos limites. J’ai eu le bonheur de suivre un cours de surf à la ville voisine ; Weligama. Cela se fait en 8 minutes de tuk-tuk, pour la somme de 800 roupies (7-8$). Le cours se vend 2 000 roupies pour un cours d’une heure trente (18$). Allez voir la gang de « Surfers Paradise surf school » : ils sont top !

La ville de Mirissa est assez touristique. Vous y trouverez des restos plus chers, des repas typiquement srilankais et plusieurs petits dépanneurs.

*Galle, 2 nuits

Ville forteresse du 8e siècle, Galle ressemble étrangement au vieux port de Montréal ou vieux Québec. C’est une ville vraiment sympathique avec des ruelles remplies de marchands locaux, de produits faits à la main et de bons restaurants. Galle est aussi la première ville où nous avons remarqué des crèmes glacées et des gelatos. Vous dire notre joie !

Nous y sommes restés deux nuits, ce qui fût suffisant pour visiter la ville une après-midi, la forteresse du phare et du fort. Il est aussi agréable de déambuler dans les ruelles de la ville que d’y magasiner.

galle

Le charme du Amilisa saura vous plaire. Il y a une cour aménagée avec plusieurs arbres et plantes, une fontaine, des hamacs au second étage et vous pourrez y laisser/prendre des romans/livres dans leur bibliothèque commune. Leur cocktail de bienvenue, un jus de mangue-passion est savoureux et quel plaisir que de déguster un bon latté au déjeuner !

 

*Colombo, 1 nuit

Pour nous, Colombo était un passage obligé pour reprendre l’avion le lendemain matin. À notre grande surprise, nous avons apprécié notre séjour dans cette grande ville. Depuis quelques années, Colombo est la capitale du pays. On nous avait prévenus qu’il y avait beaucoup de bruit, de voitures, que la ville était peu agréable… et pourtant!

Heureusement, nous sommes tombés par pur hasard sur une fête de quartier ! Musique d’un groupe srilankais qui reprenait des chansons pop/rock du répertoire des années ’90, bouffe de rue, ambiance décontractée et invitation VIP à un rooftop-bar, nous ont charmés.

Le Cane Boutique Hotel est très bien, mais nous n’avons à peine dormi là et je l’ai trouvé cher par rapport à d’autres installations. Tant que vous prenez un hôtel en retrait du centre, je pense que ça ira. 77$ la nuit.

 

*Maafushi – Maldives  4 nuits

Je vous rappelle d’acheter vos billets du confort de votre foyer avant votre départ. Ainsi, vous profiterez de votre voyage sans vous stresser du fait d’avoir des places au moment désiré.

Faites vos recherches à savoir quelle île vous convient, selon vos intérêts et selon votre budget.

Pour ma part, j’ai bien aimé Maafushi : plongée, snorkeling, bikini beach (petite, simple, mais mignonne), visite d’une île-hôtel et personnel aimable à notre logis.  J’ai moins apprécié le fait que nous étions en terrain musulman où les valeurs et traditions sont très strictes.  Il y avait beaucoup de femmes voilées ou portant la burka et nous étions très souvent dévisagées. À quelques reprises, je me suis sentie ‘’étrangère’’.  Par contre, la plupart du temps, je dois avouer que nous avons été bien accueillies, bien servi et les hommes avaient des conversations intéressantes avec nous, surtout dans les endroits plus habitués aux voyageurs, telle qu’en excursions.

PETIT TRUC : n’apportez rien de religieux dans votre sac ! On vous le confisquera (mais remettra quand même à votre retour !). Aucun objet provenant d’une autre religion que musulmane n’est permis dans ces archipels. J’avais avec moi le Bouddha acheté pour une amie. Quelle aventure ce fut !

–Je tiens à mentionner que je suis allé au Maroc en janvier 2018 et que j’ai adoré cette culture ainsi que les gens rencontrés. Je pense qu’il s’agit davantage de comment les gens vivent leur religion, de la différence culturelle et de l’acceptation qu’on en fait.

Le Stingray de Maafushi a été très agréable comme hôtel. Nous avons eu beaucoup de plaisir avec l’un des serveurs qui disait détester les chats, mais qui en prenait soin à ma demande. Le propriétaire est une soie et un homme très accommodant. Il organise les transports et activités pour vous, s’assure de votre bien-être et il est négociable sur l’heure de quitter la chambre, si c’est possible de le faire.

38230720_10160616524380075_3743611731348291584_n

Comptez 125$ canadien pour la journée tout inclus à l’île-hôtel et 30$ pour la (un peu plus que) demi-journée de snorkeling.

*Negombo, 1 nuit

Pour la fin de notre parcours, pour être plus près de l’aéroport au retour des Maldives et pour le départ vers Montréal, nous avons choisi de retourner par Negombo. Notre expérience s’est un peu mal conclue avec un hôte impatient, arrogant et peu social. Toutefois, c’est le seul être désagréable que nous ayons rencontré au Sri Lanka, je vous rassure. Nous avons profité de la piscine avant notre départ et nous avons nous-mêmes géré notre transport pour l’aéroport. J’ai fait des provisions de cadeaux pour mes proches. 

ALCOOL : Si vous désirez acheter de l’alcool pour rapporter ou pour un soir tranquille à votre chambre, vous devrez faire affaire avec les Wine Store.

Mon amie a réalisé la dernière semaine que pour boire dans les restaurants, il faut demander s’il y a de la bière ou du vin. Ils ne sont pas toujours affichés au menu.  Comme c’est un pays majoritairement musulman, il est prohibé de boire et fumer dans plusieurs endroits.

Le guest house choisi s’appelle le Mamas. Retenez ce nom afin de l’éviter ! 60$ la nuit.

Je vous souhaite un agréable séjour dans l’étoile de l’Inde et si vous avez des commentaires ou questions, je demeure disponible pour vous!

Patricia alias: le Huard Voyageur xx 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s